Rechercher
  • emelineburnotte7

Dreaming Voices a eu ses premiers concerts !

Dernière mise à jour : 21 oct. 2020



Hier, Dreaming Voices présentait ses premiers concerts.


Dreaming Voices, c'est le premier choeur que j'ai créé moi-même, il y a environ un an. Je me souviens du stress que j'ai eu en lançant les premières pubs... et puis ça a été un vrai succès et me voilà donc avec un magnifique choeur d'une trentaine de choristes qui chantent de la musique actuelle a cappella qualitativement. Un superbe projet.


Après un an d'existence, on a eu nos premiers concerts hier. Cette année a été des plus étonnante : un petit concert privé en décembre 2019... puis confinement total de mars à mi-juin... suivi soudain d'un passage sur la RTBF le 21 juillet ! Confinement, ça veut dire annulation des concerts. Mais on n'en est pas restés là, et on s'est accrochés.


Organiser un conc


ert, actuellement c'est :

- Trouver de nouvelles salles, plus appropriées aux conditions sanitaires et aux protocoles mais associées à une certaine réalité financière

- Des 10aines de démarches auprès des communes pour avoir des autorisations

- Repenser toute la dispositions du choeur, et adapter les répétitions aux protocoles

- Des heures de réflexion sur la mise en place (merci le comité), le placement du public, repenser les billetteries pour favoriser le traçage, ...

- Avoir une équipe de bénévoles pour réaliser le marquage du sol, le placement des gens, la désinfection de tout, ... 15-20 personnes se sont affairées lors des concerts pour un public de 70 personnes par concert !

- Chanter avec masque

- Risquer, chaque jour, que le concert soit annulé (et nous avons bien eu peur vendredi dernier).


Ce n'est pas rien. Mais, tous ensemble, on l'a fait. Et ça me redonne espoir, de voir des groupes de personnes s’affairer ainsi pour l'organisation d'évènements culturels dans le respect strict des règles actuelles (et même plus sévèrement). On peut y arriver. ça en vaut la peine, c'est important.


Et puis une fois le concert commencé... c'est comme si plus rien n'existait d'autre que cette salle, avec la musique qui raisonne, et les yeux pétillants des choristes et du public. C'est un moment suspendu, hors du temps. C'est permettre à une centaine de personnes (choristes, musiciens et public) d'oublier la situation actuelle, de s'envoler ensemble, de rêver, le tout au son de la musique. Et c'est beau. Et c'est important. Tout à coup, on s'évade, on revit. Tout à coup, la musique revit. Et tout à coup, on se rappelle de ce que c'est que vibrer tous ensemble et de magnifier ce trésor qu'est la musique.





J'attends maintenant avec beaucoup d'appréhension les nouveaux protocoles culture. Des mois que je me bats à coup de projets en plein air, choeur et répétitions virtuelles, et maintenant aussi concert pour continuer à faire vivre le chant choral. Et le tout constamment, dans un respect des protocoles, et même en les durcissant, appuyée par les lectures scientifiques qui m'accompagnent. J'espère que nous ne serons pas ramenés au silence dans une semaine... parce que c'est épuisant. J'ai peur... mais j'ai repris espoir.


Prenez soin de vous,

Emeline


38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout